Pour alimenter une réflexion en littérature de jeunesse…

Attention, attention, environ 40 % du chiffre d’affaires du secteur « littérature jeunesse » est réalisé entre le 15 novembre et le 25 décembre. Ne laissons donc pas faire n’importe quoi et apportons quelques éléments de réponse à la question brûlante :  Quels livres et albums à destination des tout-petits ou des plus grands peut-on choisir pour comprendre et respecter l’autre dans son identité, pour donner aux enfants « des stéréotypes en moins, des choix en plus » (comme le dit si bien l’Institut Égaligône, une association qui me tient particulièrement à coeur et dont je vous reparlerai) ? C’est pour apporter des éléments de réponse à cette question brûlante que je vous propose le petit dossier suivant, consacré spécifiquement à la littérature jeunesse au regard du genre.

Voici la présentation de la page du CRDP de Toulouse :

« C’est à l’école que doit s’apprendre, dès le plus jeune âge, l’égalité entre les filles et les garçons dans le respect mutuel des deux sexes. Conscientes de l’importance de la lecture dans le développement de l’enfant, nous nous sommes penchées sur la littérature de jeunesse, si riche, si gaie, si émouvante, mais aussi susceptible de véhiculer des stéréotypes sexistes. Nous avons demandé à plusieurs partenaires, libraire, bibliothécaire, enseignant, formateur, membre d’association spécialisée, de répondre à cette question en relation avec leur compétence et leur engagement sur le terrain. Le dossier qui en résulte est riche et varié : sélections, comptes rendus d’expérience, exploitations d’albums, de bandes dessinées ou de contes. Il s’adresse aux enseignants des écoles maternelles et élémentaires. »

Et c’est à consulter en ligne.

Voyez aussi le site de RICOCHET, l’Association CIELJ (Centre International d’Etudes en Littérature Jeunesse). L’association assure, à titre artistique, pédagogique et culturel la promotion des livres en valorisant les meilleurs ouvrages et en soutenant la création. Elle entreprend et encourage toute étude ou recherche ayant trait à l’art du livre et à son histoire. Créé en 1994, Ricochet est le site de référence dans ce domaine. Il offre une banque de données très complète sur l’univers du livre de jeunesse, son histoire, son actualité. Voyez notamment leurs sélections thématiques.

L’Université de Lille III s’intéresse aussi à la littérature de jeunesse en général, avec pas mal de choses sur la question « filles / garçons ». Il y a notamment des « mini-thèses » vraiment pas mal, dont une sur la question de l’homosexualité dans la littérature de jeunesse. Là encore, tout est consultable en ligne.

Et voici un article sur « Les représentations du masculin et du féminin dans les albums illustrés, ou comment la littérature enfantine contribue à élaborer le genre » par Carole Brugeilles, Isabelle Cromer et Sylvie Cromer, paru dans la revue Population, 57 (2), 2002, p.261-292. En ligne.

Un article d’Anne Dafflon-Novelle, « Sexisme dans la littérature enfantine : quels effets pour le développement des enfants ? Synthèse des recherches examinant les représentations du masculin et du féminin véhiculées dans la littérature et la presse enfantines de publication récente ». En ligne.

Et encore un autre, du même auteur. En ligne.

Un lien vers une petite réflexion autour de « Du foot et des filles » sur le site d’une librairie bordelaise.

Et chez les mêmes, de quoi envisager « Une littérature de jeunesse non-sexiste« .

Et une communication de Dominique Epiphane intitulée « Intériorisation des stéréotypes de sexes dans la prime enfance : l’exemple de la représentation des métiers dans les livres pour enfants ». En ligne

Un lien vers des ressources sur « Les filles dans la littérature de jeunesse » proposé par Livres au Trésor, le centre de ressources en Seine Saint-Denis sur le livre de jeunesse.

Le compte-rendu d’une journée d’études sur le sujet des relations garçons/filles dans la littérature de jeunesse qui a eu lieu en juin 2006.

Un article d’Hélène Angelot intitulé « Chronique « culture jeune ». Le sexisme dans la littérature pour la jeunesse : l’exemple des albums« , paru dans un numéro de Le Français aujourd’hui, 2008/4 (n°163). Tout le dossier est intitulé « Genre, sexisme et féminisme ».

Et encore un peu de lecture sur le même sujet, en l’occurrence une maîtrise en Science de l’Information et de la Documentation. En ligne.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *