Et si on lui foutait la paix, à Antigone ?

Vous avez très certainement vu la vidéo de leur appel adressé aux FEMEN le 25 mai 2013. Elles se disent pacifistes, et comme pour enfoncer le clou, sont vêtues de robes blanches. De parfaites petites vierges à l’Antique. Elles se réclament d’Antigone, et s’adressent directement aux FEMEN en des propos choisis, que j’ai pris le temps de lire d’un peu près.

Précisons au passage que je ne suis pas adhérente du mouvement FEMEN. Je suis en revanche féministe, passionnée par l’histoire des féminismes et particulièrement intéressée, du coup, par ce qui se joue dans cet affrontement virtuel par vidéo interposée. Décryptage… En violet le texte du communiqué des Antigones. En noir, mon propos. C’est du ligne à ligne, un peu fastidieux sans doute…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *