Filles et garçons à l’école maternelle

Pour ouvrir le ban, et commencer la mise en ligne de ces fameux documents “fondamentaux” qui doivent nous permettre de préparer nos cours avec un peu moins de difficultés et, surtout, de coordonner nos actions, voici de quoi réfléchir sur le sujet Filles et garçons à la maternelle. Il s’agit d’une publication de la Délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité en collaboration avec l’Académie de Montpellier et le CIDF de l’Hérault, signé par Leila Acherar.Pour vous mettre en appétit, le sommaire :
INTRODUCTION
  1. Contexte de l’étude.
  2. Objet et déroulement de l’étude

PREMIERE PARTIE : Filles et garçons à l’école.

1. Ecole et différences des sexes.
2. Une réponse institutionnelle : la Convention interministérielle.
3. La maternelle : caractéristiques du milieu scolaire.
– La maternelle : un milieu séparé du monde extérieur.
– La maternelle : un monde féminin.
– La maternelle : un monde hiérarchisé.

DEUXIEME PARTIE : Méthodologie.
1. Comment approcher les pratiques enseignantes ?
– Qui et où observer ?
– Quoi et comment observer ?
– Les méthodes employés pour l’observation.
– Les difficultés rencontrées.
2. Description de la population étudiée.

TROISIEME PARTIE : Filles et garçons en maternelle.
1. L’école maternelle
– Au seuil de l’école : les parents.
2. Face aux activités : des filles et des garçons.
– Les activités de la section des « moyens »
a) L’appel.
b) Langage et interactions.
c) Échanges et… punitions.
d) Une langue sexiste ?
e) Au cœur de l’activité : la réussite de tous ?
f) Retour sur les contenus.
– La bibliothèque : les rapports aux livres et à la lecture
3. L’espace « jeux ».
4. La cour de récréation.
– Les garçons en « récré ».
– Les filles. Les interactions entre enfants de sexes opposés.

RECOMMANDATIONS

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

C’est à lire en ligne ou à télécharger :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.